Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 16:22

Bonsoir cher lecteur,

Ce soir nous avons le plaisir de vous offrir en exclusivité cet extrait de conversation téléphonique entre Nicolas Sarkozy et son conseiller spécial Henri Guaino - livré par cette même source qui nous en apprit de belles à propos de Mitt Romney :

"-Tu es sûr qu'il faut que j'y aille, Henri ?

-Voyons, Nicolas, tu le sais très bien !

-Ça me fait tellement chier ! Putain ce que ça me fait chier ! Tous les ans ça me fait chier, mais cette année c'est le pompon ! Tous ces bouseux jamais contents, et leurs accents à la con... Tu resteras à côté de moi, hein ? Toi tu les comprends, je ne sais pas comment tu fais... Y'en a, je comprends pas un mot sur deux...

-Oui...

-Et cette odeur ! Depuis le temps ils n'ont pas trouvé le moyen pour que ça pue moins, leur foutu salon ? Ils pourraient installer des extracteurs d'air, de la clim', je ne sais pas, mais merde alors, on doit savoir faire ça aujourd'hui ! Ça ferait bosser des gens, en plus.

-Je crois qu'il y en a déjà.

-...

-Pour la Syrie, il va falloir nous décider. Clinton a encore appelé Cameron hier...

-Je sais, Henri, je sais. C'est pour ça que ce salon... Et évidemment il y aura Hollande ?

-Oui.

-Il faut s'arranger pour le croiser, il va détester. Faudra faire une photo. Il a toujours l'air con sur ces photos, il le sait et ça l'énerve. Avec une vache, tu verras qu'elle aura l'air moins con que lui ! (rire)

-Oui. Je verrai avec Claude (Guéant, directeur de campagne de Sarkozy, NDLR).

-Tu lui diras aussi : un seul stand de charcutaille cette année. L'année dernière on m'en avait collé trois, j'ai roté pendant deux jours.

-Oui.

-Quelle connerie !

-...

-On en est où avec le corridor (humanitaire pour évacuer les blessés en Syrie, NDLR) ?

-D'après Alain (Juppé, NDLR) c'est toujours bloqué.

-Merde. Mais qu'est-ce qu'il croit, ce Bachar ? Il a pas compris avec Kadhafi ? Comment va la journaliste, là... Bouvier, c'est ça ?

-Bouvier, oui. Pas de nouvelles.

-Tu vas voir que c'est les RG (Renseignements Généraux, NDLR) qui l'ont collée là-bas.

-Claude (Guéant, ministre de l'Intérieur) leur a demandé, ils disent que non.

-Et moi je te dis que si. Qu'est-ce que tu veux qu'ils disent ? Ils ont l'air con avec leur grognasse amochée, maintenant. Je les connais, tu sais , Henri. Ils ne vont pas me la faire à moi ! (Allusion aux cinq années passées au ministère de l'intérieur, NDLR). Toujours à faire des secrets. Quand ça marche ils la ramènent, et si ça foire, toujours à essayer de cacher la merde au chat. Je les connais.

-...

-Tu vas voir que si Bachar veut l'interroger ils vont venir pleurer pour qu'on l'évacue fissa.

-...

-Et tiens, tant qu'on est dans les histoires de bougnoules : j'ai l'air malin avec ce grand con d'Omar et son César ! (Allusion au fait qu'Omar Sy fut le seul de toute l'équipe du film "Les intouchables" a ne pas avoir répondu à l'invitation de Sarkozy, NDLR)

-Tout le monde attendait Dujardin.

-J'ai l'air malin quand même ! On s'en fout de Dujardin. Mitterrand (Frédéric, ministre de la culture, NDLR) va m'entendre au prochain Conseil (des ministres, NDLR). Il va falloir qu'il leur explique un peu la vie à ces artistes de mes deux. Les subventions ça tombe pas du ciel. Est-ce que je vais payer des gens qui me font passer pour un couillon ?

-...

-Surtout que Dujardin était bien meilleur. J'ai vu des extraits, y'a pas photo ! Quand tu vois l'autre grand niais, avec sa tronche de Banania ! Peuh !

-Oui...

-Bon. Appelle-moi quand tu as fini mon discours pour le salon. Salut.

-Oui. Salut Nicolas."

Robert Willard
le 26/02/12

Partager cet article

Repost 0
Published by Robert Willard
commenter cet article

commentaires