Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 11:54

Nous sommes grippé - et de mauvaise humeur, cher lecteur.

Il fait un froid glacial, il souffle un vent à ne pas mettre Elie Cohen dehors - et il pleut.

Sans doute de mauvais poil lui aussi, Montebourg ("ministre des soins palliatifs", comme disait drôlement, et si justement, je ne sais plus qui) entend se colleter avec Facebook, qui aurait diffusé librement des messages personnels (les usagers de FB comprendront, pour les autres, tant pis).

Voilà un homme de terrain ! Si vous trouvez que votre boulanger fait un pain dégueulasse, appelez Arnaud, il va lui sonner les cloches fissa !

Ce garçon n'a donc rien de plus urgent à faire pour redresser productivement le pays ? Qui va le poursuivre, lui, pour gaspillage de temps ministériel, donc de deniers publics, à s'occuper de conneries pareilles ?

Mais nous nous emportons - les effets de la fièvre sans doute. En vérité, Arnaud travaille, et dur, à sortir la nation de la crise. Pour preuve, ce magnifique accord conclu avec le Qatar, pour aider nos "territoires déshérités" via un fonds franco-qatari. Oui, vous avez bien lu cher lecteur : le Qatar va financer, avec la bénédiction de notre gouvernement, les "entrepreneurs" de banlieues difficiles - et cela bien sûr, n'en doutez pas, sans la moindre arrière-pensée communautarisme.

Le Qatar nous offre une idée assez claire de son idéal sociétal avec ce qui se passe en Syrie - où l'on peut voir à l'oeuvre tous les bienfaits de son "financement", et à quels charmants humanistes il profite. 

Chaque centime accepté venant d'un tel pays, pour un tel projet, est un crime contre la Nation.

Autre nouvelle qui nous a mis en joie : le projet de loi touchant le mariage homo, aurait pour conséquence collatérale la possible disparition des notions légales de "père" et "mère" telles que nous les connaissons. Nous vous laissons découvrir ici le détail de la chose - sur laquelle nous passons vite, étant déjà suffisamment nauséeux.

Et finissons par le dernier billet de notre grand ami BHL, ce géant de la pensée, qui est à l'esprit ce que Petrole Hahn est au cuir chevelu.

Plus consternant que jamais quant au style, Bernard nous y révèle la campagne d'intoxication dont sont victimes les Juifs en général, et Israël en particulier, avec l'affaire du film anti-islam. Furieux, il s'en prend aux médias qui ont relayé sans contrôle ni vérification d'aucune sorte, le mythe du cinéaste "israélo-américain" financé par des juifs, désignant ainsi, d'un même coup, la judéité dans son ensemble et les Etats-Unis d'Amérique en particulier, à la fureur musulmane. Alors que le réalisateur du film est en réalité Copte, et que ses comparses sont des "fondamentalistes chrétiens" aidés "sans doute" d'un "escroc" et d'un "auteur de films pornos". Merde alors !

Admirable Bernard ! Ce garçon, vraiment, ne nous déçoit jamais. Vous accusez un juif d'avoir fait le coup ? Pas du tout, c'est un producteur de porno chrétien intégriste. Quel art du contre ! Quel fulgurance dans la riposte !

Du Claussewitz !

Comprenons-le, il a un statut à défendre : d'habitude, c'est LUI qui désinforme et manipule, c'est à SES lèvres que se suspendent journalistes et hommes politiques (Ses jérémiades sur les dégâts causés par la désinformation et la difficulté à les réparer, sont un pur délice. Comme il maîtrise bien, pour une fois, son sujet ! ). D'où son billet. Dont on ne doutera pas une seconde qu'il repose sur des informations, elles, dûment vérifiées, fruits d'enquêtes et investigations rigoureusement menées par les meilleurs professionnels (les mêmes qui ont apporté la preuve des armes de destruction massives irakiennes, ou des attaques au gaz toxiques de Bachar contre les rebelles ?).

Besoin d'un Fervex.

Robert Willard
le 24/09/12



Partager cet article

Repost 0
Published by Robert Willard
commenter cet article

commentaires

sam111 02/10/2012 07:14

Excellent !

Robert Willard 02/10/2012 16:10



Merci beaucoup. N'hésitez pas vous abonner à ma newsletter, si mes publications vous plaisent. Cordialement,


RW.