Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 08:37

Bonjour cher lecteur,

Nous avons regardé François Hollande hier soir, invité de l'émission "Des paroles et des actes". Nous attendions, comme tout le monde, la séquence "débat" qui devait l'opposer à Alain Juppé.

Nous n'avons pas du tout aimé l'intervention de Juppé - et, sans avoir encore lu aucun sondage à ce propos, nous ne serions pas surpris d'apprendre que beaucoup de nos compatriotes sont dans notre cas.

C'est un erreur de l'avoir envoyé sur ce coup-là. Juppé a sans doute des tas de qualités, mais c'est un crâne d'oeuf. Il n'est pas sympathique. Et il a été spécialement malavisé hier soir, en s'essayant à l'humour (qu'il manie comme un croque-mort), et en prenant de haut François Hollande. Celui-ci nous en a paru, par un classique contre-coup, beaucoup plus aimable qu'à l'ordinaire.

(Même s'il nous a fait frissonner lorsqu'il a laissé entendre qu'il n'excluait pas d'imposer des quotas ethnico-sociaux dans les entreprises pour lutter contre la ségrégation visant les "populations défavorisées". Ce fut dit sans le dire, juste après qu'il eût promis d'en finir avec les contrôles d'identité au faciès.)

Non, Juppé n'était pas une bonne idée. Le comble de son antipathie fut atteint lorsque apparut sur sa lèvre inférieure une de ces redoutables petites boulettes blanches, gluantes, qui s'étirent en un filament répugnant au gré des ouvertures et fermetures de bouche. Outre qu'elles sont peu ragoûtantes et hypnothysantes, elles sont notoirement symptomatiques de sècheresse buccale induite par un haut niveau de stress. Cette déficience salivaire, qui révélait un homme inquièt derrière son arrogance inutile et ses tentatives d'humour terrifiantes, acheva de faire pencher nos sentiments du côté hollandéen.

C'est bien dommage.

Robert Willard
le 27/01/12

Partager cet article

Repost 0
Published by Robert Willard - dans Actualité divers
commenter cet article

commentaires