Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 18:17

Sacré Jean-François !

Le voilà qui découvre le mépris dont les Français, et la France en général, sont l'objet de la part d'une certaine catégorie de population. Ô pouvoir décillateur des imminentes échéances électorales !

Aucun de vous n'est dupe, bien évidemment, chers lecteurs. Copé s'insurge contre le racisme anti-blanc, comme il vanterait les mérites du dernier dentifrice anti-carie purificateur d'haleine, ou de ce nouveau papier-cul quadruple épaisseur si doux pour votre oignon - ou n'importe quoi d'autre, dont ses conseillers lui auraient affirmé que c'était bon pour sa réélection. C'est un politicien. C'est son job.

Mais cela n'enlève rien à la réalité de ce racisme anti-blanc.

Tout le monde sait depuis longtemps cette réalité, en dehors, bien sûr, des hautes sphères politiciennes, dont les agents sont peu dérangés par le ramadan de leurs voisins ou les relents de cuisines épicées - en dehors de ces hautes sphères, donc, et bien entendu de SOS Racisme et ses satellites associatifs, pour lesquels, définitivement et sans que le débat soit seulement à envisager, les seules et uniques victimes recevables du racisme sont noires, arabes et juives (certains ajoutent les femmes à la liste, et c'est tout à leur honneur de nous indiquer par là, si franchement, leur niveau de connerie (nous ne serions pas allé chercher si haut)).

Conçoit-on une statue à la gloire d'un Blanc (quel qu'il soit) donnant un coup de boule à un Algérien (quel qu'il soit aussi),  érigée sur le parvis du Centre Pompidou ?

Rien que l'idée vous tord de rire, ô lecteur aux yeux ouverts. Vous imaginez comme nous les hurlements d'horreur des sos-racistes, le monumental tollé des "associations" - vous en avez eu un aperçu à l'occasion des caricatures de Charlie Hebdo.

Mais au moment où vous lisez ces lignes, une statue de ce genre trône bel et bien sur ledit parvis - sauf qu'elle représente le Franco-Algérien Zidane assenant son fameux coup de tête à l'Italien Materazzi. L'auteur de cette chose, incidemment, est Algérien.

Nous attendons avec impatience la réaction de Jean-François sur cette affaire.

Robert Willard
le 26/09/12


Partager cet article

Repost 0
Published by Robert Willard
commenter cet article

commentaires